VOTE | 467 fans

#704 : Lettres mortes

****

Résumé : Un corps démembré est retrouvé dans plusieurs boîte aux lettres dans un entrepôt désafecté de la poste. Après avoir découvert l'identité de la victime, l'équipe se retrouve dans un trio amoureux compliqué. En parallèle, Hank, le grand-père de Booth des nouvelles inattendues.

Popularité


4 - 7 votes

Titre VO
The Male in the Mail

Titre VF
Lettres mortes

Première diffusion
01.12.2011

Première diffusion en France
06.09.2012

Diffusions

Logo de la chaîne W9

France (redif)
Mardi 27.06.2017 à 15:20

Logo de la chaîne W9

France (redif)
Vendredi 23.06.2017 à 16:10

Plus de détails

Deux hommes déambulent dans un immense centre de tri de courrier. L’un explique à l’autre le fonctionnement de l’endroit et de ce qu’il advient du courrier qui leur est renvoyé. En ouvrant un carton, le jeune homme découvre une sorte de bouillie, que l’autre décrit comme de la vielle nourriture ou un animal. Mais en creusant un peu plus, une mâchoire apparaît au milieu du reste…

Au Diner, Booth et Brennan cherchent encore une maison où habiter. Non seulement, la dernière maison que Brennan montre à Booth a un prix exorbitant, mais en plus, elle se trouve au Costa Rica… Alors qu’ils continuent d’argumenter, un invité surprise fait son apparition : Pop’s. Son comportement est étrange, il demande à aller parler ailleurs car ce qu’il a à dire concerne le père de Booth.

Le visage de Booth se ferme, il semble furieux. Brennan demande des détails à Pop’s. Apparemment, le père de Booth est mort d’une insuffisance hépatique, probablement due à son passé d’alcoolique. Mais un coup de téléphone les interrompt : un crime à élucider. Booth est immédiatement sur le départ, malgré la prévenance de Brennan. Il dit à Pop’s qu’il peut s’installer chez lui, et lui et Brennan partent pour la scène du crime.

Sur place, plusieurs cartons contenant des restes humains ont été trouvés et ouverts, et Camille est déjà en train de les examiner. D’après le crâne, scanné à travers le carton, la victime est un homme d’une vingtaine d’années. Booth arrive pour demander des détails mais Brennan se fait du souci pour lui, et dit à Camille que le père de Booth est mort. Celui-ci semble furieux qu’elle en ait parlé, et préfère partir pour se concentrer uniquement sur l’affaire.

Au labo, les 6 cartons contenant le corps ont été disposés à la manière d’un robot sur la table d’autopsie. Le mélange des lipides du corps et d’une partie de l’emballage a transformé les tissus en une matière visqueuse difficile à examiner. Camille a pourtant besoin d’enlever le carton pour faire des examens sur les tissus, et Clark doit séparer le liquide des os. Hodgins arrive alors avec un laser habituellement utilisé pour les chirurgies des yeux. La machine permet alors de séparer le carton du reste. Camille sort le premier « bloc » de restes humains, duquel Hodgins tire le premier os, la mandibule. Il n’en reste plus que 205…

Dans les couloirs du FBI, l’agent Shaw enquête de nouveau avec Booth et lui fournit les informations concernant les paquets retrouvés au centre de tri. Apparemment, les adresses de destination et d’expédition étaient fausses. Les colis étaient donc certains de se retrouver au centre de tri du courrier perdu. Booth est sur le point d’envoyer les coordonnées à Angela pour que celle-ci détermine d’où les colis ont été envoyés, mais l’agent Shaw l’a déjà précédé. Elle semble très investie et tente à tout prix d’être utile à Booth, particulièrement dans cette période de deuil. Celui-ci comprend alors que les techniciens ont entendu Brennan sur la scène de crime et que la nouvelle de la mort de son père a donc déjà fait le tour du bureau. Mais il évite une nouvelle fois le sujet pour revenir à l’affaire. Les colis ont été emballés par une société professionnelle. Mais comme les adresses étaient fausses, c’était un bon moyen de se débarrasser du corps. De retour au labo, Clark examine les os, enfin sortis des cartons et nettoyés, et a découvert une anomalie : un nœud ossifié sur l’un des os. Et apparemment, c’est un couteau à dents qui a démembré la victime. Cependant, il est distrait dans son examen par Brennan, qui semble souffrir de quelque chose de très inconfortable au niveau de sa poitrine…

Il est rapidement interrompu par un regard peu amène de Brennan et se remet à son examen. Brennan veut connaître l’arme du crime, et Booth l’identité de la victime.

Dans son bureau, Angela explique à l’agent Shaw le fonctionnement de création des étiquettes qu’on met sur les colis à envoyer. Même si l’adresse rentrée est fausse, d’autres informations sont collectées lors de la création de l’étiquette. Elles ont dont trouvé l’endroit d’où les colis ont été envoyés, l’entreprise « Ship’n’Print » de Hyattsville, dans le Maryland. Shaw est impressionnée de travailler avec l’équipe du Jeffersonian, ce à quoi Angela répond qu’en plus, ayant un bébé de 6 mois à la maison, elle fait tout cela sans avoir dormi.

En route pour l’entreprise, Booth dit à Brennan qu’elle n’était pas obligée de venir, qu’il aurait pu emmener l’agent Shaw. Mais elle préfère venir elle-même, il peut y avoir des indices du crime là où ils vont. Cependant, elle semble contrariée, mais Booth prend les devants.

Encore une fois, ce dernier préfère changer de sujet et demande à sa compagne de lui parler plutôt d’elle. Toujours gênée par sa poitrine douloureuse, cette dernière lui demande s’il ne voit pas d’inconvénient à ce qu’elle passe la soirée nue… Un nouveau coup de téléphone les interrompt : Clark a l’identité de la victime, il s’agit d’un certain Oliver Lawrence, qui travaillait au service d’expédition de la société dans laquelle ils se rendent. Il a été porté disparu plusieurs mois auparavant.

Au Jeffersonian, Hodgins et Clark font des essais sur des os artificiels pour déterminer l’arme du crime, et ils semblent déjà en avoir essayé un bon nombre. Mais Hodgins sort cette fois-ci les armes « médiévales », empruntées au département des antiquités. Ce n’est pas non plus une hache vicking, mais il en reste encore d’autres à essayer…

Arrivés à « Ship’n’Print », Booth et Brennan rencontrent Tony, un employé. Pendant que Booth demande à parler au directeur, Brennan examine le collier du jeune homme, apparemment fait d’os. Au téléphone, Hodgins et Clark lui expliquent qu’ils ont enfin trouvé l’arme du crime : une guillotine. Booth demande à Tony s’ils ont expédié une guillotine récemment mais celui-ci en plaisante et énerve passablement Booth, qui voudrait parler au responsable. Brennan entend un bruit étrange à l’arrière du magasin. Lorsqu’ils s’y rendent, ils en découvrent la provenance : une relieuse, semblable à une guillotine. Pendant que Brennan examine à la loupe la machine, le patron de l’endroit leur explique qu’Oliver était un très bon employé. Mais il n’y a pas de sang sur la relieuse. Booth pense qu’avec tous les solvants présents sur place, le tueur a pu effacer les traces, d’autant que les imperfections sur la lame de la relieuse sont cohérentes avec les blessures relevées sur les os de la victime. Le patron leur assure que tout le monde aimait Tony dans l’ancienne équipe. Toute l’équipe actuelle est nouvelle, excepté Tony. En effet, 4 d’entre eux ont touché le jackpot quelque peu avant : un ticket gagnant à 4, l’équivalent de 15 millions de dollars chacun. Les autres gagnants sont partis, seul le patron est resté. Mais Booth remarque que Tony et Oliver ne faisaient pas partie des gagnants.

Mais au FBI, Shaw explique à Booth qu’ils ont menti. Oliver faisait bien partie de ceux qui ont joué le ticket de loterie. En effet, en examinant les chiffres joués, elle a trouvé la date d’anniversaire d’Oliver, ainsi que le numéro de sa rue et le numéro qu’il avait dans son équipe de basket. Mais Sweets ne pense pas que les 4 autres personnes, aux caractères si différents, aient pu commettre un crime aussi affreux ensemble. Shaw pense alors qu’une seule personne a tué Oliver, et a acheté le silence des autres en leur donnant une partie des gains. Mais Booth pense qu’ils ne peuvent pas faire venir les gagnants pour les confronter car chacun d’entre eux va venir avec son avocat. Sweets propose alors plutôt de leur demander leur aide.

Au labo, les premiers examens de Camille ne montrent aucune toxine dans l’organisme. Ils n’ont toujours pas non plus la cause de la mort. Angela est en train d’examiner les données contenues dans une imprimante que lui a fait porter l’agent Shaw. Elle demande à Brennan comment va Booth, mais celle-ci n’en sait rien. Il refuse de parler, et ça la contrarie, car elle n’arrive pas à l’aider comme il le ferait avec elle. Et Angela ne peut pas la conseiller, car seule Brennan peut savoir comment le réconforter. Sa machine lui indique les résultats de sa recherche : 387 paquets ont été envoyés le jour où la victime a disparu…

Au FBI, Booth et Sweets observent derrière une vitre sans tain les gagnants de la loterie arriver : le responsable, Connor Trammel, Sheila Burnside, son ex-mari Hugh et Ralph Berti. Ils vont à la rencontre des suspects, et observent que Sheila semble avoir une forte pression sur les autres. Ils leur demandent de regarder des photos de clients de « Ship’n’Print » pour voir s’ils reconnaissent quelqu’un qui aurait eu une altercation avec Oliver. Sheila désigne un homme, et curieusement, Hugh et Ralph le reconnaissent aussi, mais pas Oliver. Les autres l’accusent de cacher quelque chose. Sweets et Booth s’éclipsent alors, et prennent bien en compte que Sheila cherche à se disculper, tandis que son ex-mari lui est entièrement soumis, et aurait donc pu tuer Oliver sur un ordre de son ex-femme. Il est interrompu dans sa réflexion par Angela, au téléphone, qui lui explique que chaque fois que quelqu’un utilise l’imprimante, il doit rentrer un code confidentiel. Lors de la confection des étiquettes des colis dans lequel le corps a été retrouvé, c’est le code de Ralph Berti qui a été utilisé.

Interrogé, celui-ci nie avoir tué Oliver. Il ne l’appréciait pas vraiment parce que ce n’était pas quelqu’un de sympathique, mais il affirme que lui et les autres lui ont gardé ses gains et ne l’ont pas tué. Quand Booth lui présente le fait que c’est son code qui a été utilisé sur l’imprimante pour envoyer les colis contenant le corps, le suspect leur dit que son code était 1-2-3-4 et que tout le monde l’utilisait, selon lui, 90% des envois étaient même réalisés avec son code.

Brennan et Clark examinent de nouveau les os. Les blessures relevées, défensives, indiquent une lutte à mains nues. Des blessures sur son acromion indiquent qu’après s’être battue avec son assaillant, la victime a reçu plusieurs coups de ce qui ressemble à une petite scie. Brennan le félicite, et Clark, fier de ses observations, ajoute qu’il est content de voir que l’anthropologue ne semble plus incommodée par sa poitrine. Mais Brennan ne semble pas vraiment bien prendre la remarque…

A son appartement, en compagnie de Pop’s, Booth est en train de cuisiner. Pop’s doit repartir le lendemain, après avoir réglé quelques détails administratifs, mais Booth doit également signer les papiers, car son père a fait de lui l’unique exécuteur et bénéficiaire testamentaire.

Finalement, Booth signe les papiers.

De nouveau au labo, Hodgins utilise un bouillon pour séparer les liquides des morceaux de tissus. Camille remarque dans l’un des tissus un morceau étranger qui était là quand la victime a été tuée. Angela de son côté, confirme la version de Ralph : 96% des utilisations de l’imprimante étaient faites avec son code. Mais elle a trouvé autre chose, datant de deux jours avant la mort d’Oliver : une empreinte de fesses. Selon elle, un couple ne faisait pas que des copies avec l’imprimante… Une empreinte de main montre également que la victime était présente. Reste à savoir à qui appartient la paire de fesses. Pour cela, Brennan fait calculer les mesures, et apparemment, elles appartiennent à une personne ayant des hanches très étroites que seules 5% des femmes ont. Et il n’y avait qu’une femme parmi les gagnants de la loterie…

Dans la salle des interrogatoires du FBI, Booth fait asseoir Sheila, la suspecte, sur une chaise étrangement équipée d’un coussin. Son avocat lui interdit de parler, et Booth leur dit qu’ils peuvent donc partir. A peine levés, Brennan vient examiner le coussin, en réalité fait de manière à mémoriser la forme de ce qu’on appuie dessus. Les mesures sont correspondent à celles retrouvées sur la mémoire de l’imprimante. Au grand dam de son avocat, Sheila avoue avoir eu des relations avec Oliver quelques fois, ce qui, pour Booth, aurait entrainé la jalousie du mari. Mais elle assure lui en avoir parlé après qu’elle et Oliver aient arrêté de se voir, et selon elle, Hugh n’aurait jamais tué personne. Mais ce dernier n’a aucun alibi pour le soir du meurtre.

Clark désespère : il n’a toujours pas trouvé quelle « scie » a pu causer les blessures relevées sur les os. Mais Camille a trouvé un morceau de scotch qui contenait également un fragment d’artère. Ils ont la cause de la mort : quelle que soit l’arme, elle a tranché l’artère sous-clavière et a laissé un morceau de scotch. En examinant de plus près le morceau, Clark pense enfin savoir ce qui a tué la victime.

Pop’s vient voir Booth à son bureau au FBI, car il est allé récupérer les effets personnels du père de Booth, sachant que ce dernier ne l’aurai pas fait. Il propose à Pop’s de rester plus longtemps mais celui-ci préfère retourner à sa maison de retraite. Mais avant, il souhaite lire à Booth une lettre que son père a écrite.

Booth semble furieux mais Pop’s lui est reconnaissant d’avoir écouté jusqu’au bout. Il reste autre chose : une boite que son père a laissée à Booth. Mais ce dernier n’en veut pas.

Après une dernière étreinte, Pop’s s’en va, laissant Booth seul, visiblement dérouté. Toujours fermée, la boite en bois trône sur son bureau.

Au labo, l’équipe remet les dernières pièces du puzzle en place. La victime a été tuée par un pistolet à ruban adhésif de type industriel, donc assez imposant. Parmi les trois types qu’utilise « Print’n’Ship », Angela analyse les dents de chacun avec les blessures retrouvées sur les os. Le troisième correspond. Et les blessures, toutes situées du côté droit, laissent à penser que l’agresseur est gaucher. Angela met en route la simulation : la victime a paré le premier coup, le second l’a étourdie, mais le troisième a tranché son artère sous-clavière, laissant un morceau de scotch dans le tissu que Camille avait relevé plus tôt.

Cette fois ci, c’est au tour de Hugh, l’ex-mari de Sheila, d’être interrogé, toujours en compagnie de son avocat. Booth tente de lui demander s’il était au courant que sa femme avait une aventure, mais l’avocat intime à Hugh l’ordre de ne pas parler. Booth lui demande alors si leur avocat travaille alors pour lui ou plutôt pour sa femme… C’est un conflit d’intérêt. Mais la photocopie relevée semble énerver Hugh. Lui et son avocat s’en vont donc, mais Booth lui envoie son badge et l’appelle, réflexe, pour qu’il se retourne. Hugh attrape l’objet de la main gauche.

Au kiosque, Booth prend un café avec l’agent Shaw. Cette dernière est persuadée que Hugh est l’assassin, car il avait les moyens, l’opportunité et le mobile. Mais selon Booth, ça ne fait pas tout, ils manquent de preuves contre lui. Shaw voudrait tenter de relire une nouvelle fois ses notes, mais Booth l’interrompt : cette affaire n’est pas à propos d’elle. Elle doit apprendre à travailler en équipe pour gagner son respect, non pas juste essayer de tout faire toute seule.

En réexaminant le contenu des boites, Hodgins trouve quelque chose qu’il avait manqué précédemment : un fragment d’os. Mais Clark est formel, cet os n’appartient pas au cadavre de la victime. Brennan en conclut que l’os appartient alors à un certain collier…

Booth et Shaw interrogent alors Tony, l’employé que Booth et Brennan avaient rencontré lors de leur visite au copy-shop. Celui-ci se servait de la société pour envoyer en douce des champignons hallucinogènes. Shaw joue alors sa dernière carte : l’os retrouvé dans une des boites qui appartient au collier de Tony. Le colis contenait également des traces de champignons hallucinogènes. Tony avoue : Oliver voulait le dénoncer comme dealer à la police. Alors ils se sont battus et il l’a tué.

Appartement de Booth, le soir. Tandis qu’il discute des derniers détails de l’affaire avec Brennan, il leur sert le repas. Après un silence gêné, celle-ci prend la parole et lui dit alors que maintenant qu'ils partagent leurs vies, il ne pourra plus la faire taire.

Brennan se lève pour aller chercher la boite en bois, posée sur une commode dans l’entrée.

Elle donne la boite à Booth et vient s’asseoir sur son accoudoir pour partager ce moment avec lui. Booth sort tout d’abord la Purple Heart. Il y a également une carte pour la fête des Pères qu’il a fait étant enfant, plusieurs photos, et les billets du World Series que son père avait gardés. C’est les larmes aux yeux et avec une Brennan bien silencieuse à ses côtés qu’il se remémore ses derniers bons souvenirs avec son père.

 

Source : Bones Online

Kikavu ?

Au total, 119 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

logan12 
17.02.2019 vers 18h

Maighread 
28.01.2019 vers 20h

IThink 
27.07.2018 vers 13h

sinner35 
24.06.2018 vers 15h

caskett57 
25.04.2018 vers 18h

friends76 
07.04.2018 vers 07h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
Michael Grant Terry bientôt papa?

Michael Grant Terry bientôt papa?
C'est ce que la story instagram de Pej Vahdat semble laisser penser! Michael Grant Terry aurait...

Calendrier du mois

Calendrier du mois
Pour avril, c'est avec Angela, Camille et Brennan que nous serons! >>Le calendrier...

Bones anniversaire !

Bones anniversaire !
27 mars, je crois bien que c'est l'anniversaire de quelqu'un aujourd'hui... laissez moi...

Nouveau survivor

Nouveau survivor
C'est parti pour un nouveau survivor! On continue la série de survivor pour désigner le meilleur...

Bones anniversaire!

Bones anniversaire!
Aujourd'hui Ryan Cartwright alias Vincent Nigel-Murray fête ses 38 ans ! En effet, il est né le 14...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

grims, Hier à 08:57

Nouvelle série de photos du mois sur le quartier Sons of Anarchy ! venez départager les tenues de Maggie Siff !

choup37, Hier à 10:04

Calendrier, pdm, jeux, nouveau sondage sur Doctor Who! Quel écrivain(e) aimeriez-vous rencontrer?

Linstead77, Hier à 17:05

N'oubliez pas que vous pouvez toujours vous inscrire pour le concours wallpaper de Riverdale Spécial Luke Perry

cinto, Hier à 18:46

Allez, les Blondes!! nouvelle PDM chez The Tudors!! et aussi nouveau sondage ; merci pour les votes déjà faits et ceux à venir!

choup37, Hier à 21:24

Jeux, pdm, sondage, et nouveau design vous attendent sur kaamelott!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site